Test de la chaise gamer Vertagear PL6000

Vous ĂȘtes grand et / ou corpulent et recherchez la meilleure chaise gamer pour vous ? Je vous livre mon test de la Vertagear PL6000 đŸ˜‰ !

⭐ Mon avis en bref
C’est une excellente chaise gamer, aux multiples fonctionnalitĂ©s et pensĂ©e pour les personnes de moyenne et grande taille. Son poids maximal supportĂ© de presque 170 kg se traduit par une grande stabilitĂ©, y compris avec la bascule et l’inclinaison Ă  140° (maximum). La Vertagear PL6000 conserve toutefois les dĂ©fauts de sa sƓur SL5000, Ă  savoir les accoudoirs trop rigides et une assise en tailleur moins prometteuse que ce Ă  quoi je m’attendais.

Vertagear PL6000 : Caractéristiques

Tout d’abord, le tableau ci-dessous vous donne les diverses caractĂ©ristiques techniques de la chaise gamer.

Vertagear PL6000 : vue d’ensemble
Poids : 26,4 kg
RĂ©glable en hauteur
Taille recommandĂ©e pour l’usager : entre 175 et 203 cm
Poids maximal supportĂ© : 169 kg
Base métal à 5 roues
Accoudoirs 4D
Inclinaison jusqu’à 140°
Piston de classe IV
LivrĂ©e avec coussin lombaire et tĂȘtiĂšre
Garantie de 10 ans sur la structure

RĂ©ception et unpacking de la chaise gamer

A l’arrivĂ©e, le carton pĂšse lourd ; je l’ai rĂ©ceptionnĂ© seul, mais prĂ©voyez une aide au cas oĂč. Il est arrivĂ© dans un Ă©tat nickel, rien Ă  dire lĂ -dessus.

A l’intĂ©rieur, je dĂ©couvre les diffĂ©rents modules, Ă  commencer bien sĂ»r par la base, l’assise et le dossier, mais Ă©galement les coussins, les roulettes, le mĂ©canisme, le piston et la visserie. Tout est bien protĂ©gĂ© et organisĂ©. Comme vous pouvez le constater, les Ă©lĂ©ments ne sont pas nombreux, et je ne suis pas perdu.  

Le montage de la Vertagear PL6000 : simple et rapide

Il s’agit d’une chaise trĂšs facile Ă  monter, en effet : j’ai assemblĂ© la chaise en 20-25 minutes, comprenant les notes et la prise de photos. En bref, cela va vite, et cela tient Ă  l’intelligence Ă  la fois du processus de montage et de la conception.

Je le remarque d’abord dans la façon d’assembler le fauteuil. PlutĂŽt que de commencer par le dossier, la notice de montage dĂ©marre avec l’assise. Elle est placĂ©e Ă  l’envers (les accoudoirs sur le sol) et on vient ensuite placer la base, avant de retourner le tout. C’est pratique et facile.

La conception est trĂšs bien pensĂ©e, Ă©galement, surtout pour le dossier. C’est souvent une Ă©tape difficile, car elle nĂ©cessite de bien aligner les mĂ©canismes de bascule avec les pas de vis du dossier. Il faut ensuite parvenir Ă  insĂ©rer les vis, souvent Ă  tĂątons car on n’y voit pas grand. Or, la Vertagear PL6000 a anticipĂ© le coup : on vient glisser le fauteuil directement dans les mĂ©canismes de bascule. DĂšs lors, tout est « automatiquement Â» alignĂ© et placer les vis dans les pas est d’une simplicitĂ© enfantine. Il n’y a pas de caches, mais honnĂȘtement, ils ne sont pas bien nĂ©cessaires, car les vis se fondent dans le noir du revĂȘtement.

Il est Ă  noter, enfin, que la notice de montage s’applique Ă  plusieurs modĂšles de Vertagear, mais entre les instructions prĂ©cises et les photos, je m’y suis retrouvĂ© aisĂ©ment.

En bref, l’assemblage est rapide et identique au processus de montage de la Vertagear SL5000 que je testais il y a peu. A ce sujet, je me permets une digression : les deux modĂšles se ressemblent sur beaucoup d’aspects, et se distinguent sur des spĂ©cificitĂ©s. J’insisterais donc sur ces derniĂšres, tout en prĂ©sentant bien entendu la chaise gamer PL6000 en tant que tel.

Les fonctionnalités de la chaise gamer Vertagear PL6000

Je vous dĂ©taille ci les multiples fonctionnalitĂ©s du fauteuil :

  • Accoudoirs : 4D
  • Dossier : inclinaison jusqu’à 140°
  • Assise : ajustable en hauteur
  • Rocking chair : oui, avec verrouillage
  • Support lombaire : oui, avec sangle
  • Coussin de tĂȘte : oui, avec sangle
  • CapacitĂ© maximale : 169 kg

A mon avis, les nombreuses fonctionnalitĂ©s de la Vertagear PL6000 sont un atout majeur de la chaise gamer. L’inclinaison du dossier ne va certes pas jusqu’au maximum, mais la gĂ©nĂ©rositĂ© de la chaise Ă  bascule fait que, dans les faits, vous pouvez aller largement vers l’arriĂšre. Les coussins sont eux aussi de bonne facture, plutĂŽt confortable, mĂȘme si de la mousse Ă  mĂ©moire de forme ne serait pas de refus Ă  ce niveau de tarification. Pour les accoudoirs, j’apprĂ©cie la conception 4D, mais je regrette qu’elle ne soit pas suffisamment optimisĂ©e, et j’y reviens en dĂ©tail dans la section suivante. Je trouve, de plus, qu’ils ne sont pas assez rembourrĂ©s : plutĂŽt rigides, ils ne sont pas spĂ©cialement confortables pour les bras.

Quel est mon avis sur la Vertagear PL6000 et sa qualitĂ© de construction ?

AprĂšs test de la Vertagear PL6000, je peux dire qu’elle a une excellente qualitĂ© de construction. La structure est solide et stable, et l’attention portĂ©e aux moindres dĂ©tails se constate rĂ©guliĂšrement. RevĂȘtement, structure, coussins, mĂ©canisme et piston : ce sont autant de modules Premium. Je suis toutefois un peu circonspect en ce qui concerne les accoudoirs : ils ont un bon potentiel avec leur conception 4D, mais souffre de mĂ©canismes pas suffisamment ergonomiques, d’un manque de rembourrage et d’un tout plastique.  Voyons maintenant en dĂ©tail :

  • Le revĂȘtement : c’est un similicuir PU de belle qualitĂ©, tout Ă  fait identique au revĂȘtement de la SL5000. Il n’y a aucun accroc et les surpiqĂ»res sont toutes parfaites. Je trouve dommage que le revĂȘtement ne soit pas micro-perforĂ©, toutefois, ce qui lui offrirait une meilleure respirabilitĂ© tout en ajoutant un effet de profondeur esthĂ©tiquement intĂ©ressant. Pour autant, le revĂȘtement demeure trĂšs bon.
  • Les coussins de dos et de tĂȘte : ils sont de trĂšs belle qualitĂ©, mĂȘme si je note de ci de lĂ  un ou deux accrocs, mais rien de dramatique. Leurs surpiqĂ»res sont irrĂ©prochables et le revĂȘtement n’est pas trop pincĂ©. J’aime leur design, Ă  l’instar du logo sur le coussin de tĂȘte et le nom de la marque sur le coussin lombaire.
  • Les accoudoirs : c’est Ă  mon sens le point faible principal du fauteuil, mais il y a du bon Ă©galement. Je vais donc dĂ©tailler un peu. La conception 4D des accoudoirs est clairement une bonne nouvelle. On peut ainsi les rĂ©gler de gauche Ă  droite (intĂ©rieur / extĂ©rieur), en rotation, de haut en bas et d’avant en arriĂšre. Dans les faits, vous profitez donc de multiples possibilitĂ©s de profiter d’un soutien adaptĂ©. Pour autant, les mĂ©canismes sont Ă  amĂ©liorer Ă  mon sens. On a 3 boutons pour activer les diffĂ©rents rĂ©glages, mais on ne peut pas en dire autant pour la rotation droite / gauche. Celle-ci est libre ; elle est certes assez rigide (ce qui Ă©vite de changer accidentellement le rĂ©glage), mais j’aurais prĂ©fĂ©rĂ© un bouton. Le systĂšme crantĂ©, de plus, n’est pas trĂšs agrĂ©able. Pour le rĂ©glage en hauteur, le systĂšme coulissant souffre du tout plastique, ce qui ne rend pas le mouvement trĂšs fluide. En-dehors des divers rĂ©glages existants, je trouve que les accoudoirs 4D sont ici un peu le parent pauvre du confort. Le rembourrage est relativement inexistant, et je les trouve donc trop rigides.
  • La fonctionnalitĂ© de rocking chair : on peut l’activer ou le dĂ©sactiver grĂące Ă  une manette, ce qui est intĂ©ressant, car vous pouvez par exemple vous placez vers l’arriĂšre puis bloquer le mĂ©canisme pour rester dans cette position. J’apprĂ©cie beaucoup sa gĂ©nĂ©rositĂ©, avec un vĂ©ritable effet de bascule.
  • L’inclinaison du dossier : on peut pousser jusqu’à 140°, et la bascule se fait facilement au moyen de la manette sur le cĂŽtĂ© droit. Une fois au maximum, j’ai voulu activer Ă©galement le rocking chair pour tester la stabilitĂ©. Le constat que je dressais pour la Vertagear SL5000 est encore plus valable : le mĂ©canisme est d’une soliditĂ© redoutable, et la stabilitĂ© est exemplaire. Je me suis senti en sĂ©curitĂ©, alors mĂȘme que la majoritĂ© de mon poids est supportĂ©e par le dossier seul. Le retour vers l’avant est Ă©galement bien Ă©tudiĂ©, puisqu’il n’est pas brusque. Le tout est donc prĂ©cis.
  • La base et les roues : la base est en acier ; elle est d’une belle qualitĂ©, et ne souffre d’aucune aspĂ©ritĂ©, ni autre dĂ©faut. Ses 5 branches sont excellentes, au sens oĂč elles dĂ©ploient une bien meilleure stabilitĂ© qu’avec 4 roulettes. Celles-ci, d’ailleurs, sont assez grandes et ont surtout l’avantage d’ĂȘtre silencieuses. Elles permettent de se dĂ©placer facilement, sur tous types de sols, y compris les moquettes et tapis Ă  poils ras.
  • Le piston central : il est solide et permet de rĂ©gler la hauteur de la chaise en toute fluiditĂ©.

En conclusion, je pense que la Vertagear PL6000 est une chaise gamer haut-de-gamme, solide et stable, aux multiples fonctionnalitĂ©s. La qualitĂ© de construction est excellente et les rĂ©glages sont globalement bons, mĂȘme si je regrette des accoudoirs moins convaincants.

Test de la Vertagear PL6000 : confort et ergonomie

J’en viens maintenant au confort de cette chaise gamer, et je vais entrer dans le dĂ©tail pour le dos, la nuque et la tĂȘte, l’assise et les accoudoirs.

Pour le dos, le fauteuil gamer est ergonomique et confortable. D’abord, le dossier est bien rembourrĂ© et son confort est assez enveloppant, d’autant plus avec les bords redressĂ©s sur les cĂŽtĂ©s. Le coussin lombaire est utile, lui aussi, puisque vous pouvez facilement le caler. Si certes son rembourrage n’est pas exceptionnel, le coussin remplit parfaitement son objectif et soutient raisonnablement bien le bas du dos. AprĂšs plusieurs heures d’utilisation, je n’avais aucune douleur.

J’ai Ă©galement trouvĂ© la chaise gamer ergonomique pour la tĂȘte et la nuque grĂące au coussin. Sans celui-ci, le haut du dossier est trop faiblement rembourrĂ© pour offrir un soutien suffisant. Avec le coussin, le confort est bon et soutient bien les cervicales. Pour autant, pour le prix, j’aurais aimĂ© profiter de mousse Ă  mĂ©moire de forme, laquelle est plus ergonomique grĂące Ă  un soutien adaptĂ© Ă  la morphologie de chacun.  

J’ai trouvĂ© l’assise confortable, avec un soutien plutĂŽt ferme. Peut-ĂȘtre est-ce mon imagination, mais je pense que l’assise est plus Ă©quilibrĂ©e ici que chez la SL5000, bien plus ferme. Je trouve lĂ  qu’on se rapproche de la Noblechairs Icon. Pour plus de fermetĂ©, prĂ©fĂ©rez la KLIM eSport Gaming Chair. S’il est thĂ©oriquement possible de s’asseoir en tailleur, je regrette que l’assise ne soit pas plus large et, donc, plus confortable.

Avec les accoudoirs, vous avez un confort personnalisĂ©, mais ils ne sont pas assez rembourrĂ©s. Les diffĂ©rents rĂ©glages permettent en effet de trouver le meilleur soutien, selon votre morphologie, votre position, votre activitĂ©, etc. Pour autant, c’est lĂ  que le bĂąt blesse : on ne peut pleinement profiter du potentiel des accoudoirs, car ils sont trop faiblement rembourrĂ©s. Du coup, je les trouve rigides, ils forment un support plutĂŽt qu’un rĂ©el soutien.  

Conclusion du test de la chaise gamer Vertagear PL6000

Pour conclure mon test, la Vertagear PL6000 est une chaise gamer haut-de-gamme, polyvalente et adaptĂ©e aux personnes corpulentes et / ou de grande taille. Avec ce modĂšle, j’ai retrouvĂ© beaucoup d’observations que je formulais avec la SL5000, comme la qualitĂ© du revĂȘtement et de la structure, les fonctionnalitĂ©s complĂštes et le confort globalement trĂšs bon. Je trouve toutefois dommage que l’assise en tailleur ne soit pas pleinement exploitĂ©e, avec une assise plus large forcĂ©ment.

Alors, est-ce que je vous conseille d’acheter la chaise gamer Vertagear PL6000 ? Oui, si vous ĂȘtes grand ou de forte corpulence. Si vous ĂȘtes de taille moyenne et pesez jusqu’à 120 kg, la SL5000 reste un choix plus intĂ©ressant du fait de son prix infĂ©rieur. Outre le design, le seul autre critĂšre distinctif est l’assise en tailleur, mais elle demeure limitĂ©e. Au global, je pense qu’il s’agit d’une excellente chaise gamer, mais qui souffre de la comparaison avec la Secretlab Titan XL, moins chĂšre, qui remplit les mĂȘmes fonctions et avec de meilleurs accoudoirs.

Verdict : 4,5/5

J’aime :

  • Une version XL de la SL5000
  • Son assemblage ultra rapide et facile
  • Son esthĂ©tique Ă  la fois neutre et gaming
  • Les nombreuses fonctionnalitĂ©s (rocking chair, inclinaison, accoudoirs 4D, etc.)
  • Les roulettes trĂšs silencieuses
  • La qualitĂ© de la structure, du revĂȘtement et des finitions

J’aime moins :

  • Les accoudoirs trop rigides et leurs rĂ©glages Ă  amĂ©liorer
  • Assise en tailleur un peu limitĂ©e

Laisser un commentaire