Accueil » Marques Chaises Gaming » Low-cost » COMHOMA Chaise de Bureau : Le test complet

COMHOMA Chaise de Bureau : Le test complet

Aujourd’hui, je vous propose un test de la chaise de bureau COMHOMA. Comme son descriptif l’indique, il s’agit plutôt ici d’une chaise de bureau que d’une chaise gaming… Et comme vous allez le voir, ce petit distinguo n’est pas anodin ! Il implique quelques différences notables, au niveau du prix notamment (moins de 100€ actuellement, un bon plan), mais surtout au niveau du confort d’utilisation… Voici le test complet de la chaise de bureau COMHOMA.

Une chaise très bien conditionnée

Commençons par le commencement, l’arrivée de la chaise dans son emballage d’origine. Ici, mon impression a été franchement satisfaisante… Mais un point m’a fait un peu peur. Je vous explique.

Des éléments bien protégés

Le fauteuil est donc arrivé en parfait état dans un carton solide et peu encombrant. Autre bon point, le colis était relativement léger. Un peu plus de 10kg seulement. J’ai pu le monter d’un étage tout seul sans aucun problème.

Une fois le carton ouvert, j’ai constaté que tous les éléments de la chaise étaient emballés séparément. Ils étaient bien protégés par une bonne dose de papier bulle, ainsi que par quelques petits bouts de carton judicieusement placés.

Le déballage des différents éléments avant le montage était agréable. Je ne me suis pas senti encombré une seule seconde, et j’ai facilement pu retrouver tous les éléments nécessaires lors du montage.

Sur cette chaise, il n’y a aucune petite pièce que l’on pourrait perdre, aucun élément mal emballé… Bref, que du bon ! Enfin presque…

Un détail qui pourrait faire la différence

Je me dois de vous le dire, une chose m’a frappée lors du déballage. En séparant les différents éléments, j’ai eu une surprise désagréable : un fil était décousu sur le dossier. D’emblée, le revêtement m’a donc paru fragile, et je me suis senti quelque peu floué.

Un montage assez laborieux

Passons maintenant au montage de la chaise. En résumé, disons qu’il a été plutôt désagréable pour moi. Mais j’ai tout de même réussi à le faire seul, assez rapidement. Rien de catastrophique, donc.

Je me suis énervé tout seul !

Pour le montage de la chaise, j’ai donc été assez déçu. Surtout pour une chaise aussi petite, avec peu de fonctionnalités.

Dans l’ensemble, l’assemblage du fauteuil n’a pas été compliqué, mais il a été plutôt désagréable. Certaines parties, notamment l’installation des accoudoirs sur le dossiers, se sont avérées particulièrement difficiles et frustrantes. Pendant cette étape, la clé allen fourni était bloquée par le mécanisme à la base du siège. J’ai alors été obligé de tenir deux parties relativement lourdes de la chaise, entre ma cuisse et mon bras, tout en vissant de l’autre main… A ce moment, mon voisin m’a probablement entendu insulter copieusement les fabricants de la chaise !

…Mais j’ai réussi !

Mais restons mesurés et lucides. L’un dans l’autre, le montage de la chaise n’a pas été si éprouvant. Concrètement, j’ai pu le faire tout seul, en seulement 45 minutes. Il est vrai que cela aurait été beaucoup plus simple à deux, mais le montage est faisable seul. C’est tout de même un très bon point.

Autre bon point : il ne manquait aucune pièce. Il y avait même quelques vis en rab dans le paquet. Le constructeur a même pris soin d’indiquer qu’il s’agissait de vis de rechange pour ne pas nous inquiéter. Les instructions étaient toujours parfaitement claires. Des indications concernant le côté et le sens des éléments étaient toujours bien visibles sur les éléments importants. A aucun moment je n’ai douté de ce que je devais faire. Je n’ai jamais eu peur de faire fausse route.

Pour éviter toute galère, mieux vaut donc avoir quelqu’un près de vous pour vous aider à visser les accoudoirs. Hormis cela, tout ira bien.

Caractéristique et fonctionnalités du fauteuil

Maintenant que la chaise est montée, nous pouvons passer au véritable test ! Pour vous faire une bonne idée de la COMHOMA, voici une petite liste de ses caractéristiques principales. Comme vous allez le voir, elles sont plutôt restreintes.

  • Accoudoirs: 2d (repliables)
  • Dossier: fixe
  • Assise: Ajustable en hauteur
  • Rocking-Chair: non
  • Support lombaire: Oui, intégré au fauteuil
  • Coussin de tête: non
  • Capacité max: information indisponible

Une chaise de bureau avant tout

Vous l’aurez compris, les fonctionnalités de cette chaise sont plutôt limitées. Mais ne l’oubliez pas, il s’agit ici d’une chaise de bureau, et non d’une véritable chaise de gaming.

Cela présente des avantages. Déjà, elle n’est pas très chère (moins de 100€ actuellement). Elle est également peu encombrante, et assez légère. Mais il ne faut pas en attendre grand chose…

Concernant les bons points : on apprécie avant tout la présence d’accoudoirs repliables et le réglage en hauteur. Ces deux mécanismes fonctionnent parfaitement.

Pour finir, vous l’aurez remarqué, il manque à la Comhoma deux choses principales : le soutien des cervicales et le réglage de l’inclinaison du dossier. Le dossier est ergonomique, et l’absence de réglage d’inclinaison ne m’a pas posé trop de problème. Mais comme vous allez le voir, l’absence de soutien pour les cervicales se fait rapidement ressentir.

Une chaise qui tient la route ?

Passons maintenant au test en situation, en commençant par son aspect solidité/durée de vie. Comme vous allez le voir, mon ressenti sur ce point est globalement positif, avec cependant deux réserves.

Une chaise globalement solide

Ce qui m’a frappé en premier lors du test est le design de la chaise COMHOMA. Celui-ci est en effet assez élégant, et devrait plaire au plus grand nombre. Il ne s’agit pas d’une chaise gaming. L’esthétique habituelle des chaise de gamers, un peu « futuriste », ne fera jamais l’unanimité, notamment auprès des moins jeunes. La Comhoma est beaucoup plus consensuelle, sans pour autant être ringarde.

Autre très bon point, le fauteuil a l’air globalement solide, fiable et stable, en particulier au niveau de la base en métal.

La chaise est silencieuse. Seul un léger bruit métallique se fait entendre lorsque l’on s’assoit dessus. Les roues sont précises et efficaces. Elles permettent de se déplacer facilement tout en nous assurant une bonne stabilité.

Le piston central qui permet de régler le siège en hauteur m’a aussi fait une excellente impression. Il fonctionne parfaitement, avec un bruit léger et agréable. Il est stable, et toujours très fonctionnel.

Deux défauts de fabrication majeurs

L’impression est donc globalement très positive après quelques jours d’essai. Mais il y a deux défauts que je me dois de signaler.

Pour commencer, les accoudoirs sont solides et bien rembourrés, mais ils sont beaucoup trop petits. Je vous expliquerai ce point plus en détail un peu plus bas.

Le défaut de fabrication principal selon moi concerne le tissu utilisé. Le revêtement en « mesh  respirant » a l’air assez fragile. Rappelez-vous, la chaise est arrivée avec un fil déjà décousu ! Et sur l’assise, le tissu protecteur a perdu de sa tension après seulement quelques heures d’utilisation… Si vous avez un animal, notamment un chat, ou encore un enfant en bas age, mieux vaut donc tirer un trait sur cette chaise !

Et ce n’est pas tout. En plus d’être fragile, les revêtements utilisés sont assez désagréables au toucher. La matière rêche de type synthétique utilisée pour le dossier, surtout, n’est ni chaleureuse ni douce.

Un siège parfait pour les utilisations courtes

Il est temps de passer sur une partie essentielle du test, sans doute le plus important : le confort d’utilisation. Vous allez le voir, c’est ici que l’on ressent toute la différence entre une chaise de bureau traditionnelle et une véritable chaise gaming…

Un siège très confortable à court terme

Commençons par les points positifs de la chaise.

Soyons francs, ils sont assez nombreux pour une chaise de bureau à moins de 100€ ! Le siège, en particulier l’assise et le dossier, sont confortables. Le rembourrage, notamment, a été particulièrement travaillé. Ainsi, l’assise est moelleuse à souhait, et on se sent immédiatement à l’aise, contrairement à certaines chaises gaming plus raides de prime abord. Le dossier, au design prévu pour accompagner les dorsales, est également réussi. Il s’adapte bien au dos, tout en assurant un bon maintien. On se sent contenu, et aucune douleur n’est à signaler après quelques jours d’utilisation.

Impossible de passer ses journées dessus…

Globalement, mon ressenti est donc positif pour une chaise de bureau de cette gamme de prix. Mais une chose est certaine… Si vous passez vos journées devant l’ordinateur, pour travailler ou pour jouer, elle n’est pas faite pour vous.

Pour commencer, les accoudoirs sont beaucoup trop petits, comme nous l’avons dit plus haut. Ils ne sont pas non plus inclinables, ni réglables en hauteur. Résultat, depuis que je le teste, je travaille avec seulement un bras correctement appuyé. Le bras que j’utilise pour tenir ma souris reste trop souvent en l’air. Des douleurs à l’avant-bras ainsi qu’au poignet sont apparues très rapidement. Si vous avez un problème au canal carpien comme moi notamment, passez à tout prix votre chemin.

Autre point crucial : l’absence de soutien des cervicales. Très rapidement, j’ai ressenti des tensions au niveau de la nuque. Il m’a été impossible de trouver une position stable sans avoir à contracter mes muscles du cou. On ne peut pas travailler sur cette chaise toute la journée sans craindre de cervicalgie…

Ma conclusion : une chaise parfaite pour une utilisation limitée

Après ce descriptif précis et ce test prolongé, je suis en mesure de vous fournir un verdict complet pour la COMHOMA.

Disons-le tout net : en gardant en tête son prix, moins de 100€ rappelons-le, mon ressenti est finalement positif.

Vous l’aurez compris, cette chaise ne conviendra pas aux personnes qui passent leurs journées à jouer ou à travailler sur l’ordinateur. Ce n’est pas une chaise pour gamer acharné.

C’est plutôt une chaise de bureau destinée aux personnes qui ne travaillent pas chez elle, ou qui ne restent pas assises toute la journée et doivent se relever souvent. Pour ce type d’utilisation, cette chaise est parfaite. Elle conviendra parfaitement aux joueurs occasionnels, qui se font une petite partie d’une heure ou deux de temps en temps. En effet, elle est bien rembourrée. On s’y sent à l’aise instantanément. Le dossier est également confortable, et nous maintient immédiatement. Elle ne fait pas de bruit, et permet de se déplacer et de changer de posture rapidement.

Mais je vous déconseille cette chaise si vous souhaitez l’utiliser plus d’une heure ou deux par jour, et que vous souhaitez rester assis dessus de nombreuses heures sans trop bouger. Vos bras, poignets et cervicales ne pourront pas tenir le choc sur cette chaise lors d’une utilisation durable prolongée.

Si vous recherchez une chaise assez jolie, facile à ranger, à utiliser de temps en temps et que votre budget est relativement limité, vous pouvez l’acheter les yeux fermés. C’est également un cadeau idéal pour un parent qui n’utilise pas souvent l’ordinateur par exemple.

Verdict : 3,5/5

Points forts :

  • Le prix très abordable
  • Confort idéal pour une utilisation limitée..

Points faibles :

  • Pas assez confortable pour une utilisation longue.
  • Qualité de fabrication
  • Montage

Laisser un commentaire