Corsair T3 Rush Test : La Meilleure de Corsair ?

Aujourd’hui, je vous propose le test intégral de la Corsair T3 Rush. Sur ce site, nous avions déjà testé la T1, et nous avions été franchement déçus. Manque de place pour les épaules, mousse utilisée… On en attendait plus d’une marque connue depuis si longtemps dans le monde du gaming ! Alors, que vaut sa petite sœur, la T3 ? Qualité de fabrication, confort, ergonomie, mais aussi facilité de montage et packaging… Je vous dit tout ce qu’il faut savoir sur une chaise à 279,90 € que j’attendais avec impatience.

La Corsair T3 Rush gris/noir

Packaging et Assemblage : le sans faute !

Faisons les choses dans l’ordre en évoquant brièvement le déballage et le montage de la chaise. Inutile de créer le suspense ici, ces étapes se sont passées exceptionnellement bien.

Le fauteuil est arrivé en parfait état, dans un emballage bien pensé et suffisamment protégé. Il m’a été facile de tout déballer, et l’assemblage s’est fait tout seul en sifflotant en moins d’une demi-heure. Je n’avais jamais monté une chaise aussi facilement ! Il ne manquait aucune pièce. Il y avait même deux vis en rab pour les plus distraits. Petit bonus pour les flemmards : les accoudoirs étaient pré-montés ! J’ai senti que tout avait été pensé pour nous faciliter la tâche au maximum.

Mention spéciale pour le manuel de montage et d’utilisation d’une qualité vraiment exceptionnelle. La traduction a été travaillée, et le moindre détail y est expliqué très clairement.

Un carton de 25kg bien pensé
Un minimum d’éléments !
Un manuel d’une rare qualité

Les caractéristique et fonctionnalités de la Corsair T3 Rush

Maintenant que vous savez que vous n’avez rien à craindre pour l’assemblage, revoyons ensemble les caractéristiques principales de la T3 de Corsair :

  • Accoudoirs: 4D
  • Dossier: Inclinaison réglable jusqu’à 180° (Théoriquement).
  • Assise: Fixe.
  • Rocking-Chair: Non.
  • Support lombaire: Oui, coussin à part.
  • Coussin de tête: Oui.
  • Capacité max: 120 kg.

Toutes les fonctionnalités du fauteuil sont simples à utiliser. Sur le papier, on apprécie tout particulièrement les accoudoirs réglables en 4 dimensions et l’inclinaison très étendue. Mais nous reparlerons de l’inclinaison plus tard…

Les matériaux utilisés : très bonne impression générale

Passons au test à proprement parler ! Pour cela, commençons par les matériaux utilisés. En un mot, on peut dire qu’ils m’ont fait bonne impression.

On apprécie la qualité du tissu utilisé

Voir sur Amazon

Un tissu de qualité

J’aime beaucoup le tissu en polyuréthane utilisé sur l’assise et le dossier. A la fois douce, résistante et élégante, cette matière permet de se sentir contenu en douceur, sans jamais donner une impression de fragilité. Les surpiqûres sont parfaitement usinées. Aucun fil ne dépasse, et le revêtement a donc l’air durable. Il semble également plutôt facile à nettoyer, même si j’aurais aimé trouver des indications à ce sujet sur la notice…

Des pièces résistantes

Outre le tissu que j’ai grandement apprécié, la grande majorité des autres pièces m’a fait une très bonne impression. Pour commencer, le piston central est en métal solide. Son utilisation est à la fois silencieuse, précise et stable. Un sans faute ici.

Les accoudoirs sont faits dans une matière que je n’avais jamais rencontrée jusqu’à présent, mais qui m’a plu aussi. Il s’agit d’un genre de plastique/caoutchouc plutôt ferme, très légèrement mou pour absorber le petit choc lorsque l’on pose le coude. Une réussite ! Les mécanismes de ces accoudoirs font le job, et cela me suffit amplement… Mais certains pourront dire qu’ils ont un côté légèrement rudimentaire. Il faut parfois forcer un peu pour trouver la position idéale.

Les autres parties du fauteuil sont faites en métal ou en plastique solide. Le tout semble bien résistant. Si vous achetez cette chaise, vous devriez pouvoir la garder un bon moment !

Dernier très bon point pour terminer, le silence. Cette chaise gaming ne fait absolument aucun bruit. Il est rare de voir une chaise qui sait rester silencieuse dans toute les conditions. Cela méritait donc d’être signalé.

Des accoudoirs au top

 

Deux problèmes à signaler

Vous l’aurez compris, en ce qui concerne les matériaux, la T3 Rush m’a fait une très bonne impression globale. Mais je me dois de signaler deux petits soucis qui ont quelque peu gâché mon expérience lors de ce test.

Pour commencer, les roues. Elles sont solides, et elles s’emboîtent parfaitement dans le socle. Elles sont également parfaitement silencieuses. Mais elles ont ce petit défaut que l’on retrouve sur certains modèles de chaise de bureau : elles roulent un peu trop facilement. Lorsque l’on veut se détendre, on fait parfois partir les roues vers l’arrière. On doit alors se crisper pour ne pas partir trop loin. Difficile, dans ces conditions, d’être à la fois détendu et bien maintenu… Pour y parvenir, je dois me caler au maximum, et bloquer les roues en utilisant la force de mon propre poids. Dommage.

Le système d’inclinaison aurait également pu être amélioré. On est pas passé loin de la perfection… Le système d’inclinaison fonctionne sans anicroche, et a même une amplitude de 180°. Il est silencieux, stable et précis. C’est donc l’idéal sur le papier. Mais malheureusement, comme avec les roues, un petit défaut de fabrication empêche de se lâcher complètement. Lorsqu’on l’incline à fond, il faut faire attention à ces satanées roues qui se mettent en mouvement trop facilement. Il faut aussi prendre garde à ne pas trop faire partir son poids vers l’arrière, sous peine de voir la base se décoller du sol ! Je me suis ainsi fait une petite frayeur en essayant d’incliner la chaise au maximum la première fois… Depuis, je suis un peu crispé lorsque je décide de prendre une position semi allongée pour me détendre après le travail et que je sens la chaise amortir mon poids. Mais j’imagine qu’avec le temps, tout cela deviendra plus intuitif.

Gare à ne pas partir en arrière !

L’une des chaises les plus ergonomiques que j’ai testées

Je suis vraiment dépité que la chaise T3 Rush de Corsair ait ces petits défauts de roues et d’inclinaison… Sans cela, je crois sincèrement que j’aurais trouvé la chaise parfaite pour moi. Tout le reste est au top !

Une posture parfaite sans se prendre la tête

La chaise est très ergonomique pour une morphologie telle que la mienne (je suis plutôt mince et de taille moyenne). Assis dessus, je me sens maintenu au niveau des lombaires, et mes cervicales sont parfaitement maintenues par le petit coussin indépendant.

Le deuxième coussin indépendant pour les lombaires ne me sert pas personnellement. Le design de la chaise épouse déjà parfaitement les formes de mon corps et je n’ai besoin de rien d’autre. Mais il n’est pas inutile pour autant. Mon épouse, par exemple, qui a un gabarit un peu plus petit que le mien, se sent mieux maintenue avec, et elle préfère le garder.

Le rembourrage de l’assise est bien adapté à ma morphologie également. Il est plutôt ferme, sans être raide. C’est le type de chaise que je préfère ! Cela permet de rester assis longtemps sans s’avachir ni se faire mal aux fesses. Même chose pour le dossier. Il est plutôt ferme, ce qui permet d’être bien maintenu sans jamais s’encroûter. Le dos reste bien droit et il est quasiment impossible de prendre une mauvaise posture dessus.

Passons maintenant aux accoudoirs. Ils sont fermes aussi, mais ils ont tout ce qu’il faut pour jouer ou travailler en mode clavier/souris ou manette sans se faire de crampes. Inclinables sur 4 dimensions, ils vous permettront de trouver et d’alterner les positions facilement, et de reposer vos bras dans toutes les circonstances sans jamais perdre en dynamisme.

Résultat, il me suffit de m’asseoir et de faire quelques réglages rapides pour trouver la bonne position presqu’instantanément. Je peux rester dessus des heures sans me faire mal, et sans avoir à réajuster ma posture, ce qui est encore trop souvent le cas sur les chaises gaming.

La limite du confort

Je ne sais pas pour vous, mais pour moi une bonne chaise gaming doit me permettre de tenir dans une position saine pendant de longues heures sans avoir à me prendre la tête. Ce qu’il faut savoir quand on veut s’acheter une bonne chaise gaming, c’est qu’opter pour une chaise simplement confortable est rarement la bonne solution. Sur ce type de chaise, on s’avachit beaucoup trop et on se retrouve avec des courbatures en fin de journée…

La chaise T3 Rush de Corsair remplit parfaitement son rôle de chaise gaming d’après moi. Dessus, il ne faut pas vous attendre à vous sentir léger comme une plume. Si c’est ce que vous recherchez en priorité, mieux vaut donc passer votre chemin. L’assise, le dossier, les accoudoirs et même les coussins sont fermes… Mais cela vous permettra d’être parfaitement maintenus et de trouver la position qu’il vous faut instantanément, sans jamais vous avachir.

Bilan : Corsair passe tout près de la perfection !

Voir sur Amazon

Si vous avez lu la totalité du test, vous savez maintenant ce que je pense de la T3 Rush. Avec elle, Corsair est passé tout près de la perfection.

Dessus, on se sent maintenu comme rarement. La chaise permet de tenir une bonne position pendant un long moment sans avoir à réfléchir à sa posture. Pour moi, c’est tout simplement l’essentiel.

Mais je sais que certaines personnes recherchent avant tout le confort, et le fait de se sentir léger, quitte à le payer sur le long terme.

Si c’est votre cas, mieux vaut choisir une autre chaise. Surtout que les problèmes de roues et d’inclinaison vous empêcheront toujours de vous lâcher à 100%.

Note finale : 4/5.

j’aime:

  • L’ergonomie générale
  • Le maintien facile d’une bonne posture
  • Les accoudoirs 4D
  • Le tissu doux et résistant
  • La facilité d’utilisation
  • Le design gaming de bon goût

J’aime mois:

  • Les roues qui bougent trop facilement
  • L’inclinaison maximale trop peu sécurisée
  • Le confort limité

Laisser un commentaire