Chaise gaming GTPLAYER : le test intégral

La semaine dernière, j’ai reçu la chaise gaming GTPLAYER. Cette chaise de milieu de gamme au design gaming traditionnel a peut-être retenu votre attention sur les sites de vente en ligne. Pour environ 180€ en effet, elle semble offrir tout ce que l’on peut attendre d’une bonne chaise gaming. Notez d’ailleurs que dans ce test, il s’agit du modèle en édition classique, sans casque intégré ni repose-pieds. Ces modèles sont bien entendu un peu plus chers…

En tout cas, après l’avoir assemblée et essayée quelques jours, j’ai pu me faire un avis complet sur la qualité de ce fauteuil au design gamer. Colis, assemblage, solidité, confort… Je vous dis tout, jusqu’à mon verdict final.

Un colis parfaitement conçu

Cela peut sembler anodin, mais recevoir un carton bien pensé et correctement rempli lorsque l’on commande une chaise gaming peut changer clairement notre avis global sur son contenu.

Disons-le tout net, la chaise gaming GTPLAYER est un modèle du genre ! Le colis lui-même est arrivé en parfait état, ainsi que tous les composants qui s’y trouvaient. L’emballage était bien pensé et tous les éléments étaient bien protégés. Afin de séparer les différentes parties et pour éviter les frottements, les concepteurs avaient disposé suffisamment de papier bulle et de bouts de carton, mais sans en faire trop. Je ne me suis jamais senti encombré lors de l’assemblage, ce qui est suffisamment rare pour être signalé.

Résultat : le déballage était toujours facile et j’ai retrouvé chaque pièce nécessaire instantanément, ce qui a beaucoup facilité l’assemblage. Seul petit bémol pour les débuts, la chaise est un tout petit peu lourde (une vingtaine de kilos). Mais j’ai tout de même pu la monter d’un étage tout seul sans trop de problème.

Un assemblage d’une simplicité remarquable

Vous allez le voir, les concepteurs de la chaise gaming GTPLAYER ont, semble-t-il, clairement mis l’accent sur les premières impressions !

Après l’emballage, l’assemblage est ainsi un autre gros point fort de la chaise. Si les meubles et accessoires en kit ne sont pas votre tasse de thé, cette chaise gaming devrait vous plaire.

Comme toujours, j’ai monté la chaise seul afin de juger au mieux de la conception et de l’ergonomie. Ici, absolument aucun problème n’est à signaler !  Toutes les actions à effectuer et leur ordre sont parfaitement indiquées. Les schémas sur la notice sont toujours clairs. Ils sont en anglais sur les dessins mais le texte est bien traduit en français sur le côté. Sur les éléments importants de la structure, le côté et le sens sont souvent indiqués pour nous éviter de faire une erreur.

Bien entendu, il ne manquait aucune pièce dans mon carton. Les concepteurs ont même, comme souvent il est vrai, prévu quelques vis en rab pour les plus distraits d’entre nous. La clé Allen fournie est suffisamment solide, et elle permet de visser chaque élément facilement, sans avoir à se contorsionner ni à se faire mal.

Au final, j’ai pu monter la chaise GTPLAYER tout seul en une grosse demi heure. Un record pour moi.

Toutes les fonctionnalités de la chaise GTPLAYER

Voir sur Amazon

Après cette excellente première impression, j’ai pu passer au test de la chaise à proprement parler. Pour avoir les idées claires, commençons donc par nous faire une vue globale de la chaise GTPLAYER.

Descriptif général

Comme toujours pour démarrer mon test d’utilisation, j’ai inspecté les différents éléments et j’ai lu le descriptif afin de recenser les différentes fonctionnalités. J’ai constaté qu’elles étaient relativement peu nombreuses, mais qu’il y avait l’essentiel :

  • Accoudoirs: modulables en hauteur.
  • Dossier: Inclinable à 150°.
  • Assise: Ajustable en hauteur.
  • Rocking-Chair: non
  • Support lombaire: Oui avec coussin à part.
  • Coussin de tête: Oui avec coussin à part.
  • Capacité max: 140 kg

Des fonctionnalités limitées

Vous le voyez, les différentes fonctionnalités sont plutôt limitées. Mais cela conviendra parfaitement aux personnes qui ne veulent pas avoir 10.000 manettes, et qui souhaitent surtout trouver une bonne posture rapidement. D’autant que les différents mécanismes sont toujours très simples à utiliser et fonctionnels.

On regrette seulement l’absence de réglage des accoudoirs sur le côté. Cette absence se fait toujours sentir après plusieurs heures en mode clavier-souris.

En résumé, on peut dire que la GTPLAYER est une chaise on ne peut plus classique dans cette gamme de prix, donc, mais qui fait bien son travail de chaise gaming efficace.

Une chaise gaming assez solide !

Passons maintenant aux matériaux utilisés et à leur solidité. A ce niveau, il y a du bon et du moins bon sur la chaise gaming GTPLAYER…

La structure et les rembourrages : de très bons points

En résumé, on peut dire que la chaise GTPLAYER a l’air globalement solide.

Les différents mécanismes et la base en métal, en particulier, semblent faits pour durer un bon moment.

Les roues semblent également résistantes, même si elles sont malheureusement un peu bruyantes. Comme les autres mécanismes, le piston central est solide. Il tient bien en place et il est facile à régler. Dommage que son amplitude soit un peu trop faible.

Les accoudoirs sont légèrement rembourrés mais très ferme malgré tout, ce qui donne une impression de solidité franchement convaincante.

Attention au revêtement et à la stabilité !

Mais certains points assez décevants sont tout de même à signaler au niveau des matériaux.

Pour commencer, le revêtement en similicuir est convaincant de loin. Il est même agréable au toucher. Mais il m’a semblé plutôt fragile. Mieux vaut, selon moi, éviter cette chaise si on a des animaux (en particulier des chats) ou des enfants en bas-âge. Une griffure sera très vite arrivée avec un tel revêtement.

Ensuite, je dois dire que les caches des mécanismes à placer sur les côtés du fauteuil ont retenu mon attention dès le déballage. Ils sont tellement légers et fragiles que j’ai eu peur de les abîmer simplement en les fixant ! Pour cacher les mécanismes et éviter la poussière, il est vrai que cela est largement suffisant. Mais à mon avis, ces protections se cassent ou se rayent au moindre petit choc.

J’aimerais terminer avec le point le plus important selon moi, le manque d’équilibre de cette chaise. Je vous explique. Le mécanisme d’inclinaison marche parfaitement bien. Son amplitude allant jusqu’à 150° est vraiment impressionnant. Cela aurait pu être un vrai plaisir de s’en servir… Mais il y a un petit problème : lorsque l’on incline le siège à fond, on sent que la chaise ne tient pas bien en équilibre. La seule fois où j’ai essayé d’incliner complètement le fauteuil et de me laisser vraiment aller afin de voir ce que la chaise pouvait donner en mode “relaxation”, les roues ont commencé à décoller du sol… A mon avis, une personne âgée, en léger surpoids ou en mauvaise condition physique aurait pu tomber dans ces conditions. C’est fort regrettable.

Une chaise plutôt confortable et très facile à utiliser

Hormis cette histoire d’inclinaison maximale et de stabilité, vous pouvez faire confiance à la chaise GTPLAYER pour vous sentir à l’aise rapidement et durablement.

Des coussins un peu décevants…

Depuis que je l’utilise, seuls les coussins de soutien des lombaires et des cervicales me dérangent un peu. Habituellement, après quelques heures d’utilisation, on oublie que l’on a un coussin qui nous maintient. Ici ce n’est pas le cas. Il sont un peu trop fermes, ce qui empêche de se relâcher complètement. Mais il y a un bon point cependant : le coussin des lombaires semble maintenir correctement le dos et empêcher de prendre une mauvaise posture. Depuis que je l’utilise, aucune douleur dans le bas du dos n’est à signaler. Pour ce qui est du coussin des cervicales, en revanche, j’avoue ne pas en avoir vu l’utilité. Impossible pour moi de reposer ma tête sur cette chaise. A terme, je pense que je retirerai purement et simplement ce coussin si je garde ce fauteuil.

…Mais rien à redire sur le reste

L’assise est un peu trop ferme à mon goût. Après quelques heures, les fesses commencent à chauffer et l’on ressent le besoin de se lever pour se soulager un peu. Mais pour une chaise de cette gamme, le résultat est tout de même très satisfaisant ! Le dossier, ferme également, est un peu plus moelleux que l’assise. Ici, je n’ai rien à redire !

Même chose pour les accoudoirs. Ils sont relativement fermes, mais tout de même légèrement rembourrés. Grâce au réglage en hauteur, on se sent ainsi bien maintenu, sans pour autant être blessé. Si la chaise GTPLAYER disposait d’un réglage des accoudoirs sur le côté, tout aurait été parfait de ce côté…

Mon verdict final sur la chaise GTPLAYER

Voir sur Amazon

Après ce test complet, il est temps pour moi de rendre mon verdict final sur la chaise gaming GTPLAYER. Dépenser 180€ (environ) pour cette chaise, est-ce faire un bon choix ?

…D’après moi, tout dépend de ce que vous attendez en priorité d’une chaise gaming.

Une chaise gaming sans prise de tête

Disons-le clairement, ce fauteuil est bon pour cette gamme de prix (celle des chaises à moins de 200 euros). Si vous l’achetez pour les bonnes raisons, vous ne devriez pas être déçus. En résumé, on peut dire que cette chaise gaming s’adresse avant tout à ceux qui veulent aller à l’essentiel, sans se compliquer la vie. Elle se monte facilement et elle permet de trouver ses marques instantanément, sans avoir à faire beaucoup de réglages. On peut l’utiliser de nombreuses heures sans se faire mal. Sa solidité devrait vous permettre de la garder un bon moment, sauf si vous avez un chat ou un enfant en bas-âge.

Quelques bémols à garder en tête

Si tous ces points sont essentiels pour vous, vous pouvez donc l’acheter sans trop de crainte. Mais si vous recherchez avant tout du confort, mieux vaut sans doute passer votre chemin. Les réglages se font rapidement sur cette chaise, mais ils sont limités… Si vous avez des problèmes de dos, de cervicales, de bras ou de canal carpien, vous risquez d’avoir mal rapidement. Et si vous recherchez une chaise qui vous permet aussi de vous relaxer complètement, cela ne suffira pas. L’absence de stabilité et le manque de confort des coussins ne vous permettra pas de vous allonger et de vous relâcher complètement.

Laisser un commentaire